ANPER-TOS

Association Nationale pour la Protection des Eaux & Rivières Truites, Ombres,Saumons

Catégorie : Groupes locaux

Anper,

Association Nationale pour la Protection des Eaux et Rivières est une association Nationale.

A ce titre des groupes locaux veillent, agissent au niveau régional.

Retrouvez les dossiers en cours classés par régions.

Espèces menacées

MIGRATEURS EN BRETAGNE

ANPER-TOS est représentée au sein du groupe technique en amont du COGEPOMI (Comité de gestion des poissons migrateurs).

Notre rôle en Bretagne est de contribuer à la cohérence des programmes de gestion des espèces menacées et de formuler des propositions pour la protection des migrateurs amphihalins présents sur le territoire du COGEPOMI Loire Bretagne.

ESPECES MENACEES

Tableau récapitulatif des espèces menacées

Anguille européenne : les efforts engagés par la France pour réduire les causes de mortalité et reconstituer le stock ne sont pas à la hauteur.

Pour ce faire, il convient, d’une part, de sensibiliser l’ensemble des acteurs concernés par la reconstitution du stock d’anguilles (pêcheurs professionnels, pêcheurs amateurs, associations de protection des poissons migrateurs, hydrauliciens, agences de l’eau, membres des comités de gestion des poissons migrateurs (COGEPOMI), etc…) et, d’autre part, de préciser le montage et le financement des projets portés par les acteurs.

Un nouvel appel à projets a été lancé du 1/06/2018 au 30/07/2018 afin  de financer la réalisation d’un certain nombre de projets de repeuplement dans six unités de gestion de l’anguille pour la campagne de pêche 2018/2019. Le montant maximal des opérations, sous réserve des disponibilités budgétaires, est fixé à 2 000 000 €.

Ce  budget important est consacré aux projets éligibles en septembre 2018. Les résultats devront démontrer l’efficacité des mesures de restauration des populations de l’anguille européenne dont les effets ne pourront être constatés qu’à long terme à l’horizon de 2020 voire 2022…

SANS PLUS ATTENDRE IL EST URGENT DE PRENDRE DES MESURES CORRECTIVES ET DRASTIQUES SUR LE TERRITOIRE NATIONAL.

(suite…)

Des Moulins et nos Rivières

Les Amis des moulins ne sont pas les Amis des Rivières !

 

Le Ru de Courcelles, plus connu sous la dénomination locale de Rivierotte  à l’amont de la commune de Vix dans le Département de la Côte d’Or, a connu une grave pollution d’origine sédimentaire dans la matinée du 17 Septembre 2018.

Le plan d’eau, en barrage sur le ru de Courcelles (Rivierotte) d’une surface d’environ 2500 m2, constitue un bief d’absolument aucun intérêt pour la biodiversité aquatique puisque très sédimenté et presque intégralement comblé par les vases.

boues résultant de la vidange sauvage

Malgré le très faible débit de la rivière, à l’étiage, le propriétaire du Moulin de Courcelles n’a pas trouvé mieux que de procéder à la vidange intégrale du bief pour, selon nos informations, procéder à la maintenance d’une pompe à chaleur.

Le résultat!

 Ce ne sont pas moins de 80 à 100 % de poissons morts (pour l’essentiel les espèces salmonicoles truites et ombres) et 100 % sur les alevins et la faune invertébrés.

Les dégâts se poursuivent à l’aval, avec une mortalité estimée à 50% sur les poissons et invertébrés.

 

Ce sont au total 2,5 km de rivière fortement impactés, les chiffres étant susceptibles d’évoluer dans le temps en raison des variations du taux d’Oxygène par dégradation de la matière organique.

L’Agence Française de la Biodiversité s’est rendue sur place pour constater l’infraction un procès verbal est cours de rédaction.

ANPER-TOS déposera plainte car il est inadmissible de continuer à voir ce genre de comportement de la part de propriétaires de moulins peu scrupuleux, et ruiner ainsi l’équilibre d’un cours d’eau.

Les rivières sont à des niveaux d’étiage rarement enregistrés, et la continuité écologique prend tout son sens face à une telle situation et surtout une telle irresponsabilité.

Les amis des moulins feraient bien de regarder plus loin que le bout de leur Bief…

Comptez sur ANPER-TOS pour ne pas laisser l’intérêt particulier prendre le pas sur l’intérêt général

Nouvelle pollution sur l’Aber Wrac’h

Communiqué de presse ANPER-TOS BZH

Photo Publiée le 20 juillet 2018 à 17h35 Modifié le 20 juillet 2018 à 18h00 © Le Télégramme

 

Une nouvelle pollution à eu lieu le 20 Juillet 2018 sur l’ABER WRAC’H, rivière classée grands migrateurs.

Les atteintes au milieu aquatique ont été constatées à 11 reprises entre 2003 et 2016! Les effets sont récurrents sur ce grand bassin classé Natura 2000 FR5300017 – Abers – Côte des légendes

ABER WRAC’H (ancien nom : ABER VRAC’H)
(Identifiant national : 530030190)
(ZNIEFF Continentale de type 1)
(Identifiant régional : 00000259)

 

Voir le descriptif  technique de cette rivière en cliquant ICI

Incidence sur la Faune

La délégation ANPER -TOS BZH en accord avec son président à décidé de déposer plainte , considérant la récurrence et la gravité des faits de pollutions sur ce bassin versant très fortement anthropisé par l’élevage et les activités des pôles agro-alimentaire.

Les causalités des rejets apparaissent non maîtrisées avec un impact sur l’environnement dramatique , en terme d’écologie sur des bassins ZNIEFF Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique et sur le plan agronomique faisant l’objet de suivis agro-environnemental scientifique ZAR (zone d’action renforcée).

 

Pour la délégation ANPER-TOS BZH

 

Philippe Germain

 

Nouvelle Pollution de la Fléche

Communiqué de presse ANPER-TOS BZH

photo de l’Aappma des Abers

Une nouvelle pollution a eu lieu ce 30 août 2018 à 22h10 , commune de  Lanhouarneau sur un cours d’eau , le TROUEN KERNE  qui est un affluent en rive gauche de la Flèche , classé grands migrateurs, touchant également une pisciculture située à Milin ar Zoul.

Énième Pollution

Cette énième pollution depuis 1983,  s’ajoute à la dernière en date du mois d’’avril 2017 et qui a anéanti la population piscicole sur au moins 7 km!

Les aappma de l’Elorn et des Abers avaient décidé d’interdire la pêche afin de restaurer le milieu, autant d’efforts réduits à néant.

Dépôts de plainte

La délégation ANPER -TOS BZH, en accord avec son président a décidé de déposer une première plainte en considérant la récurrence et la gravité des faits de pollutions sur ce bassin versant , déjà très fortement anthropisé par les activités liées à la présence d’élevages intensifs.

Les rejets apparaissent non maîtrisés et l’impact sur l’environnement se révèle dramatique en terme d’écologie sur des bassins ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique) et sur le plan agronomique faisant l’objet de suivis agro-environnemental scientifique ZAR (zone d’action renforcée).

 

Pour la délégation ANPER-TOS BZH

 

Philippe Germain

Pollution accidentelle du Gave d’Aspe

 Encore un accident qui provoque une pollution sur le gave d’Aspe.

Un camion s’est renversé vers 13h30 , le lundi 27 aout sur la route reliant le Somport à Oloron, au niveau du fort du Portalet.

Photo de la République des Pyrénées

Le chauffeur est malheureusement décédé. Ce camion transportait une solution de chlorite de sodium dont une partie de la cuve s’est échappée vers le gave d’Aspe. De nombreux moyens ont été mis en œuvre pour limiter l’impact de cette pollution.

12000 Litres!

Mais c’est près de 12000 litres de chlorite de sodium qui se sont échappés du camion vers le gave d’Aspe, entre le 27 et 28 aout, au moment où les pompiers ont réussi à vider le reste de la cuve en en fin de journée . De plus au moment du retrait du camion, une fuite d’hydrocarbures a été constatée  et n’a pu être stoppée.

Les effets de cette pollution ont été tardifs et lents car cette solution est très volatile et soluble, ce qui explique que les impacts sur la faune et la flore n’ont pas apparus immédiatement mais c’est des centaines de poissons morts que l’on pouvaient trouver sur plusieurs kilomètres le long , au fond de ce cours d’eau.

Dépôt de plainte

Anper-TOS a déposée plainte pour pollution accidentelle et un courrier sera envoyé aux élus et personnes concernés afin qu’ils prennent enfin leur responsabilité car cet un problème récurrent avec plus d’une quinzaine de véhicule qui se sont retrouvés dans cette rivière depuis l’ouverture du tunnel du Somport.

En effet le transport par camion de matière dangereuse devrait être interdit  sur ce trajet et passer par un fret ferroviaire .

Articles de presse

Accident un camion tombe dans le gave d’aspe

Accident sur le gave d’Aspe

 

STOP NON à la réouverture de la Mine de SALAU

NON AUX PROJETS MINIERS DANS LES PYRÉNÉES

Anper-tos Pyrénées était présente.

Nous avons participé le 25 et 26 août au festival minier organisé par l’association Stopminedesalau .

Celui-ci a rencontré un véritable succès . En effet, de nombreuses associations de protection de l’environnement étaient également  présentes  comme le CEA , l’Apra Le CHABOT, FNE midi Pyrénées , Nature comminges  et bien d’autres sans oublier nos voisins Catalans et Espagnols mais  aussi des collectifs de régions de France impactées par ces nouveaux permis de recherche miniers  comme en Bretagne ou dans la Creuse, ainsi que ceux de Guyane et des U.S.A .

Le stand Anper-TOS Pyrénées

 

Mais aussi:

Une association de défense des victimes de la mine de Salsigne,  I.S.F, A.N.C, des personnalités du monde scientifique telles que Mme Anni Tébault Mony de l’IRIS

Ce festival a permis de mobiliser les troupes! Ce qui devrait permettre de continuer le combat contre ces nouveaux développements miniers nocifs à l’environnement.

En effet , ce projet de mine à Salau met en danger les sources du SALAT , rivière en bon état écologique dans les Pyrénées  ainsi que toute la biodiversité du parc régional, sans compter la Garonne qui serait polluée par cet affluent.

Le groupe ANPER TOS Pyrénées a donc rejoint ce collectif que nous soutiendrons dans les prochaines actions.

 

Anper-TOS © 2018 Mentions légales