ANPER-TOS

Association Nationale pour la Protection des Eaux & Rivières Truites, Ombres,Saumons

Projet de Center parcs à Poligny

Création d’un Center Parcs

Dans un communiqué publié cette semaine sur son compte Facebook, l’ex-conseiller départemental et candidat aux législatives Marc-Henri DUVERNET exprime son positionnement résolument hostile au projet Center Parcs de Poligny.

non à Center Parcs

Ci-après l’intégralité du texte.

Je suis opposé au projet de Center Parcs à proximité de la ville de Poligny. Pourquoi ?

D’abord, c’est une question de principes et de convictions. Ensuite, c’est une question de viabilité économique. Être Député, c’est savoir animer un territoire, s’opposer parfois à des projets, mais surtout soutenir ceux qui sont porteurs d’avenir. Malheureusement, aujourd’hui, le Center Parcs n’incarne pas l’avenir.

  1.  Il s’agit d’un vrai siphonnage de l’argent public sous différentes formes : subventions, investissements dans les réseaux, défiscalisation. En tout, c’est au minimum 36,5 millions d’euros de financement portés par nos collectivités publiques, auxquels s’ajoutent entre 12 et 15 millions d’euros d’aménagement des réseaux d’eau, route et assainissement. Beaucoup d’autres projets locaux ont besoin de cette manne financière. Il faut arrêter de dilapider l’argent public dans des projets usurpant le partenariat public-privé. L’argent public ne doit pas servir à sauver un modèle économique qui ne tient plus.
  2. Autre problème fondamental qui est posé par ce projet, celui de l’eau. L’eau est notre bien commun. Un bien qui disparaît, que nous ne pouvons plus gaspiller. Le Jura est tête de bassin et fournit de l’eau à des millions de personnes. Récemment la presse locale a titré sur des rapports alarmants des services de l’Etat et des associations de protection de l’environnement, en raison de sécheresses estivales mais aussi hivernales. D’ailleurs, en décembre dernier, la source de l’Ain était à sec. Face à cette situation, nous devons réserver l’eau à l’utilisation de nos besoins vitaux : alimentation, agriculture, consommation des ménages. Le Center Parcs est consommateur d’eau pour les loisirs et pollueur dans le traitement des eaux usées. Notre territoire n’a pas le luxe d’accueillir une telle structure qui déséquilibrerait l’éco-système local en eau.
  3.  Enfin, le Center Parcs est un modèle touristique dépassé. Aujourd’hui, Center Parcs n’accueille pas des touristes curieux de visiter la région, mais des clients du groupe Pierre et Vacances, ne sortant quasiment pas du site avec notamment une bulle géante chauffée à 29°C, peut-être future friche encore à gérer par nos collectivités locales. On est loin de l’idée que l’on peut se faire du Jura. Département à taille humaine, verdoyant, riche en lacs et en biodiversité. Le tourisme du futur n’est pas celui de l’hyper-consommation, loin de nos savoir-faire, ne respectant ni notre patrimoine naturel, ni les acteurs locaux.

Nous avons d’autres projets à mener, des projets utiles pour le territoire, ouverts aux Jurassiens, privilégiant des emplois durables, non précaires et le respect de nos circuits-courts et éco-systèmes locaux. Ces projets, nous allons les défendre et les mener à bien. »

Anper-TOS © 2018 Mentions légales