Bouton adhésion
Bouton récolteur
Bouton mécénat

Bacs à rives .

Un an de relevés et premiers constats.

En mai 2020, ANPER-TOS installait ses premiers bacs à rives dans le département de la Manche. Pour rappel, ces bacs sont mis en place près de certains cours d’eau et permettent au grand public volontaire de ramasser les déchets qu’il trouve par terre et de les déposer dans ces bacs. Tous les mois, notre association ou une association partenaire du projet, récupère ces déchets afin de les analyser c’est-à-dire les trier, les compter et les peser.

Nous avons ainsi créé une base de données sur les déchets sauvages en bord de cours d’eau. Ces données pourront être utilisées par la suite pour aménager certains tronçons de cours d’eau trop exposés à des facteurs déchets comme des tables de pique-nique, des grandes surfaces adjacentes … Mais elles permettent également de réfléchir à des solutions pour prévenir la création de ces déchets auprès des entreprises qui les fabriquent.

Un rapport analysant les données ainsi récoltées de mai 2020 à mai 2021 met en avant que 40 % des déchets ramassés le long des cours d’eau par le grand public sont du plastique.
De plus, nous avons pu comptabiliser que 237,7 kg de déchets, représentant 4 726 déchets, avaient été ramassés

Nous avons également pu noter une grande différence de quantité de déchets déposés dans nos bacs entre la période hivernale et la période estivale. Une différence sûrement due à l’augmentation de la fréquentation des cours d’eau par le grand public.

Même si le projet a globalement été bien reçu par le grand public, certaines personnes utilisent toujours les bacs à rives comme poubelle et, étant capable de déterminer pour la plupart des déchets si ceux-ci ont été ramassés par terre ou jetés dans le bac comme poubelle (état du déchet), nous mettons désormais en place un tri prenant en compte cet aspect.

Enfin, nous sommes ravis d’avoir pu, dans le cadre de ce projet, sensibiliser environ 350 enfants au cycle de l’eau, à l’impact des déchets sur l’environnement et à l’intérêt des bacs.

Le projet des bacs à rives continue dans la Manche et va s’étendre au reste de la Normandie. Des bacs viennent notamment d’être installés à Val-de-Reuil, dans l’Eure.

Merci à tous ceux qui ont participé d’une manière ou d’une autre à ce projet !

Le rapport des bacs à rives mai 2020-mai 2021