Bouton adhésion
Bouton récolteur
Bouton mécénat

Le Barrage de DESCARTES, un Obstacle INUTILE

Document courtoisie LOGRAMI

Situé sur la Creuse, légèrement en amont de sa confluence avec la Vienne, le barrage de Buxeuil-Descartes est le premier obstacle rencontré depuis la mer par les migrateurs, saumons, aloses, lamproies, anguilles. Il est sans usage depuis plus de soixante-dix ans, et l’activité que le petit plan d’eau qu’il génère pourrait être qualifiée « d’intensément absente ». Un premier projet de réarmement hydroélectrique avait échoué au milieu des années quatre-vingt-dix grâce à l’action d’Anper-Tos auprès des juridictions administratives et ce jusqu’au Conseil d’Etat. Mais depuis quelques années un nouveau projet, porté par une ‘’société d’économie mixte’’ (entendez : financements publics, profits privés) s’est fait jour et aimerait bien justifier par de nouvelles dépenses d’argent public, des dépenses inutiles déjà effectuées. Vous trouverez ci-après la déposition commune de l’association.

Lien pour les dépositions à l’enquête publique jusqu’au 23 décembre :
pref-ep-loisurleau@indre-et-loire.gouv.fr
à l’adresse:
https://www.indre-et-loire.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques-en-cours

 En précisant dans l’objet «réarmement barrage de Buxeuil-Descartes ».
Le poids maximal autorisés des courriels avec pièces jointes ne devront pas dépasser le poids suivants de 5 Mo.

Le commissaire enquêteur désigné par le tribunal administratif d’Orléans est Monsieur BERNARD Jean-Louis – responsable de formation pour l’armée de terre en retraite.