Pour adhérer ou renouveler votre adhésion

1789-2019 : de la Bastille … aux Bastilles

L’eau apparaît comme une énergie renouvelable…

ruisseau

L’Agence Française de la Biodiversité  (bientôt ex AFB) devrait vivre une troisième fusion, (Conseil Supérieur de la Pêche, ONEMA, AFB) cette fois-ci l’Office National de la Chasse, à titre d’économie d’échelles dans le discours officiel, mais ou il ne fait aucun doute d’une manœuvre politique électoraliste : la police de la chasse étant politiquement plus appréciée que celle de la pêche, et encore plus que celle de la biodiversité. Il est tout de même plus positif sur un plan politique de voir verbaliser un braconnier que de relever et transmettre un procès verbal dressé à l’encontre d’agriculteurs, d’industriels, de maires ou de présidents de communauté de communes. 

L’eau apparaît comme une énergie renouvelable mais cette année l’évidence nous a une fois de plus démontrée le contraire.

On ne résout pas un problème avec les mêmes modes de pensées que  ceux qui les ont engendrés.

Albert Einstein

Et il n’y a pas de saut technologique sans véritable saut de conscience.

La seule matière qui fait cruellement défaut dans toute cette problématique énergétique et environnementale : c’est la matière grise mais aussi l’absence de courage politique, dont notre pays en est plus que malade, mais semble t’il gangréné.

Absence de rationalité dans les discours

D’autres Bastilles corporatistes  se sont constituées, ou plus exactement  confortablement installées, et gangrènent les consciences mais surtout le fonctionnement des institutions : Ministère de l’Agriculture, par exemple à la solde des industriels de l’agro chimie, des syndicats professionnels (certains) ou là encore nous constatons l’absence de la rationalité dans les discours, à la faveur des intérêts purement corporatistes et financiers.


Non l’hydro-électricité n’est pas une énergie « verte » et ne nous leurrons pas les Energies propre çà n’existent pas !

Ministère de l’Industrie avec le lobbying des hydrauliciens, qui veulent en terminer une bonne fois pour toute avec les rivières françaises, et leurs représentants colistiers des propriétaires de moulins, considérant que l’Eau et les rivières sont en suffisamment bon état pour disposer d’une ressource à leur guise. Non l’hydro-électricité n’est pas une énergie « verte » et ne nous leurrons pas les Energies propre çà n’existent pas !

La Transition Energétique, n’est pas la transition écologique : c’est un monde de paradoxes  ou le seul qualificatif employé dans les discours est la rentabilité et ou le seul complétement inconnu : la rationalité. N’oublions pas que la meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas, pour cela c’est aussi un engagement de chacun, engagement auquel nous appelons à la mobilisation au sein de nos structures associatives car c’est massivement que nous serons, non pas écoutés, mais entendus.

Soyez fier d’appartenir à une Association entièrement indépendante, qui ne fonctionne que par vous

ANPER-TOS c’est vous.

Battons-nous pour la Concorde et contre les Bastilles

Belle année 2019

Le président d’Anper-TOS Jean-Michel FERRY