Pour adhérer ou renouveler votre adhésion

PROMETHEUS, OU L’INTERNET HAUT DÉBILE

En 2008 on a vu apparaître dans la presse et sur la toile, une notation de la transparence des ONG, faite par une fondation du nom de Prometheus. Certaines associations y obtenaient la note de 0 sur 10, et 1 sur 10 l’année suivante. 

Baromètre de transparance des ONG

Les associations sont quasiment des sociétés secrètes

Si l’on regarde dans le détail la procédure, on s’aperçoit que cette fondation a noté les ONG non pas en se basant sur leur fonctionnement réel ou leurs assemblées générales et le contrôle qui en est fait par l’administration, mais en se basant sur leur site internet, jugeant ainsi les ONG sur leur apparence.
Prometheus (sans accent car il s’agit d’un ‘’Think Tank’’ à l’américaine) est un groupe créé à l’initiative du député du Tarn Bernard Carayon (UMP) et regroupant des industriels comme les laboratoires SERVIER (Mediator), EADS, Dassault aviation ou AREVA, modèles de transparence s’il en est.
Et c’est ainsi qu’on tente de faire passer des associations pour des groupes opaques, quasiment des sociétés secrètes. Mais il est vrai que chacun voit le monde à son image.

Non, les associations ne sont pas des sociétés secrètes, même si certains de leurs détracteurs méritent quelques coups de pieds occultes