Pour adhérer ou renouveler votre adhésion

Catégorie : Groupes locaux

Anper,

Association Nationale pour la Protection des Eaux et Rivières est une association Nationale.

A ce titre des groupes locaux veillent, agissent au niveau régional.

Retrouvez les dossiers en cours classés par régions.

La marche de la LOUE

La marche de la Loue 2019

Retrouvez-nous à cette occasion

Une lutte de protection mondiale

Cette belle rivière est une rivière mythique . Autrefois baptisée la Louve par les anciens car elle pouvait devenir très rugissante suite aux fortes précipitations, elle est devenue « la Loue » nom beaucoup plus sage.
Elle a inspiré les plus beaux tableaux du peintre Courbet (dont la ville d’Ornans fête cette année le bicentenaire de sa naissance), et a fait venir les plus fins pêcheurs à la truite du monde entier. Malgré beaucoup d’attention sa santé est loin d’être bonne.
La lutte pour la protection de l’eau est mondiale comme doit être la liberté de vivre sur les terres de ses ancêtres avec dignité et sécurité. Pour nos amis amérindiens c’est depuis l’arrivée des blancs une longue histoire de guerres, de massacres, de traités rompus, et aujourd’hui de dégradations de l’environnement, en particulier de l’eau.

Une thématique qui ne peut nous laisser indifférents

Par cette marche symbolique nous voulons soutenir les autochtones américains et leur offrir l’occasion de nous expliquer ce qu’ils vivent et ce qu’ils souhaitent pour leurs peuples.
Nous désirons également sensibiliser un large public à la pollution de nos
propres rivières, aux écosystèmes menacés, et aux moyens de préventio n insuffisants mis en oeuvre.
Nous souhaitons au public qui nous accompagnera dans cette marche de vivre avec nous, le temps d’un long week week-end des moments inoubliables.
Nous avons tous un rôle à jouer dans la sauvegarde de la planète et la
préservation de l’environnement.
La MARCHE DE LA LOUE, est une occasion belle et unique pour un déclic qui pourrait nous amener vers un monde meilleur, vers notre propre santé physique et mentale.
Nos amis amérindiens venus spécialement à cette occasion ne tiendront
aucun discours politique, pas plus que religieux. Ils nous parlerons de désir de liberté, d’égalité, de fraternité, d’unité dans la diversité et de futur pour les sept générations à venir.

Puissions-nous marcher avec eux dans la beauté

Association Four Winds

NON à la pêche aux filets dans l’estuaire de l’Adour

ANPER TOS sera également présente à cette journée et tenait à relayer ce communiqué .

POUR NOTRE DEPARTEMENT ET LE BIEN DE NOS VALLEES

Les Associations et Fédérations présentes :

ACCOB – ADRM – ANPER TOS NATIONAL – APMBA – APQV – GIFAP, SALMO TIERRA – SEPENSO 40 – SEPENSO 64 .

La FEDERATION NATIONALE FNPF – Les FEDERATIONS du 32-40-64-65 – Les AAPPMA du Gave d’OLORON, de la NIVE, de PAU, de BASABURUA, de PUYOO, d’ORTHEZ, du Pays de SOULE, de PEYREHORADE.               

APPELLENT A UNE MANIFESTATION SUR LE PORT DE BAYONNE, CÔTÉ CAPITAINERIE LE JEUDI 30 MAI 2019 A 14 HEURES PARKING DE LA PATINOIRE D’ANGLET.

L’ADOUR, les GAVES, les NIVES sont parmi les plus belles rivières d’Europe. Elles abritent encore une biodiversité de poissons migrateurs riche et unique en France : SAUMONS, TRUITES DE MER, ALOSES, ANGUILLES ET LAMPROIES.
Malheureusement la pêche outrancière aux filets dérivants dans l’ADOUR depuis l’estuaire et dans les GAVES RÉUNIS par une poignée de professionnels annihile tout espoir de sauver de manière pérenne cette richesse extraordinaire et empêche tout véritable développement économique autour de la pêche sportive, qui devrait être une véritable ressource pour nos vallées. ( lire la suite)

Vous souhaitez participer à cette manifestation. Vous pouvez prendre contact :

Le lundi, mercredi et vendredi au Bureau de l’AAPPMA DOLORON le lundi, mercredi, vendredi.

Téléphone: 06 72 27 24 70 ou 06 83 56 40 70 ou 06 80 10 58 83 ou 06 32 59 65 42


 

Ecrevisse et interdiction

ANPER sur la même longueur d’onde que le préfet de la Manche

En décembre dernier, notre délégation régionale parcourait le projet d’arrêté préfectoral relatif à l’exercice de la pêche  en eau douce sur le département de la Manche. Inquiète de la possibilité donnée aux pêcheurs d’écrevisses, nous avons alerté le préfet des risques inhérents à cette pêche.
Cette ouverture généralisée incite certaines personnes à transporter et introduire ces écrevisses exogènes ailleurs pour pouvoir les pêcher au plus près de chez elles, comme l’atteste, par exemple, la dissémination de l’espèce en amont et en aval des barrages de la Sélune et à partir du foyer originel d’introduction qui est la rivière la Gance.
Or, le règlement UE n°1143/2014 (…) impose que les états membres prennent toutes les mesures nécessaires pour prévenir l’introduction ou la propagation d’espèces exotiques envahissantes et parmi les 49 espèces sur la liste de la commission européenne on retrouve justement l’écrevisse américaine, l’écrevisse de Californie et l’écrevisse de Louisiane.

Les différentes espèces d’écrevisses

Une interdiction de pêche permanente

Nous rappelions le potentiel reproducteur bien supérieur et la grande agressivité de ces écrevisses exotiques et le fait qu’elles peuvent être porteuses d’un champignon responsable de la peste des écrevisses.

Nous demandions, comme cela se fait déjà dans le Calvados, l’interdiction permanente de pêcher toutes les espèces d’écrevisses dans les eaux de 1ère catégorie et certaines de 2ième catégorie.

Le préfet a rendu public fin janvier son arrêté et il est allé dans le sens de nos demandes en interdisant en permanence toute pêche à l’écrevisse et dans tout le département quel que soit la catégorie des rivières.

Espérons que cela suffira protéger notre écrevisse à pieds blancs en état de disparition dans notre beau département de la Manche.

Salmo Salar et les Gaves Pyrénéens

Saumon Atlantique

Une pêche qui fait rêver

Si la pêche du saumon fait rêver la majorité d’entre nous, peu de personnes savent que  dans le Bassin versant d’Adour Garonne, en  BEARN et BIGORRE (Pyrénées Atlantiques, Hautes Pyrénées) existent 3 rivières où se reproduisent  encore de beaux saumons. C’est là que se capturent tous les ans les plus gros saumons français :

Le gave d’Oloron

Il  est composé des gaves d’ASPE et d’OSSAU, qui prennent leur source dans le massif du Pic du Midi D’OSSAU et bénéficient encore de grandes réserves de neige.

Gave d'Oloron
le Gave d’Oloron

C’est le « grand Gave », puissant, mystérieux et fantasque. Les différentes techniques de pêchent s’y côtoient sur  tout son parcours jusqu’au 15 juin. Ensuite la partie amont de NAVARRENX à OLORON est réservée à la pêche à la mouche fouettée au grand dam d’un groupe de « grincheux ».

L’eau bleue/vert et limpide de ce Gave en temps normal, est magnifique et rare sont les pêcheurs qui ne se soient laissé séduire par elle. Les remontées sur l’OLORON sont assez fluctuantes mais cette année, seuls 1759 poissons sont remontés, soit légèrement moins que l’année précédente (voir les bilans).

Le gave de Mauléon ou Saison

Il vient du Pic d’ANIE, c’est le petit gave, il est très agréable à pêcher et ses postes sont le domaine de spécialistes locaux, parfois jaloux de leurs « coins » secrets. Le verrou qui existait en partie au barrage de CHARITTE est désormais levé et du fait d’une nouvelle et moderne passe, les saumons et les truites de mer montent (582 semble-t-il en 2018).

Le gave de Mauléon
Le Saison ou Gave de Mauléon

Le gave de Pau

Il prend naissance au pied des trois grands glaciers, Gavarnie Ossou, Vignemale, Balaïtous. La réintroduction est en passe de devenir réussite, les retours sont  nombreux  (1115 au dernier comptage à ARTIX) , la reproduction naturelle entre Lourdes et la digue aval du lac des gaves à Argélès Gazost est bien réelle, même surprenante. Mais déjà des « ânes » et  braconniers pêchent « les blanches et les brochets » en deuxième catégorie. nous venons d’être informés que des juvéniles viennent d’étre capturés en amont du lac des gaves. (Diables de poissons, mais comment faites vous ? votre force de vie est extraordinaire).

lire la suite

Activité coordination ANPER 65

Coordination 65 ;  Gave de Pau, Adour, Neste.

ANPER-TOS 65

Saint Savin le 29 Décembre 2018

« Notre devoir ; transmettre une eau de qualité à nos enfants et petits enfants. »

Jean Charles RAUST Anper65@orange.fr

Chers amis adhérents,  sympathisants, serviteurs de l’état, responsables d’ « OIKOS ».

Compte rendu d’activité de la coordination des Hautes Pyrénées en 2018.

L’activité de 2018 a confirmé  une AG et AGE;  un nouveau CA  a été nommé en juin 2017 ; Jean Michel Ferry est le nouveau Président National. La période de transition est terminée, une nouvelle page se tourne, avec une lettre de mission claire . Mais rien n’est facile. Pour avancer, un emploi sur Toulouse pour le groupe Pyrénées nous permettrait de répondre à toutes les enquêtes publiques de la région Occitanie. Réfléchissons ensemble en 2019 à un dossier, « projets innovants »  Agences de l’eau Adour Garonne, (Prévisions du budget d’intervention sur 6 ans, 1.5 millions d’euros).

Le  groupe de réflexion Pyrénées 09, 31, 65, 64 ; commence à fonctionner mais manque de bonne volonté. L’objectif  de cette équipe est de réfléchir, développer et valider l’avenir du groupe Pyrénées. Avec comme volonté de tendre dans quelques années vers  un groupe ADOUR GARONNE, qui aurait une coordination dans chaque département.

Sont venus nous rejoindre:

  • Patrick Laurent (ancien ONEMA) coordinateur  64
  • François Orio coordinateur 11

Ce sont de bonnes nouvelles.

Synthèse de nos réunions pour l’année 2018

Plan d’Action du changement Climatique (PACC)

juillet 2018 la parution du PACC de l’AEAG est une véritable bombe à retardement,  tout citoyen devrait lire ce document, il est consultable sur le site de l’agence de l’eau  Adour Garonne.

Martin Malvy, (Ancien président de région, et président de l’agence de l’eau Adour Garonne) et Eric Orsena notre représentant de la France à l‘OIE (office international de l’eau) disent, à l’horizon 2050 au plus tard, soit “demain matin” :

  • ALERTE ROUGE.FIN DU CLIMAT TEMPÉRÉ.
  • OCCITANIE RÉGION LA PLUS IMPACTE DU TERRITOIRE.E

E.Orsena conclut : « L’eau sa rareté, nous rendra-t-elle plus intelligents ? ».


Charte engagement Plan d’Adaptation au Changement Climatique 2018 :

  • A l’échéance de 2050, le grand sud-ouest sera la partie du territoire la plus impactée par le dérèglement climatique. L’eau deviendra un facteur limitant aussi bien pour les populations locales que pour les activités économiques et aura des conséquences dramatiques pour les milieux aquatiques, les zones humides et la biodiversité. Le climat de Bordeaux et Toulouse sera celui de Valence et Madrid.

Projet nouveau barrage de Poutès

Enquête publique concernant le barrage de Poutés

Les objectifs pour 2020 ne seront pas atteints.

La production primaire d’énergies renouvelables est en hausse chaque année  mais  les objectifs de production et de consommation d’énergies renouvelables fixés pour 2020 par la France ne seront malheureusement pas atteints à temps mais les statistiques et les différents relevés montrent que les filières s’en approchent fortement.

Le problème étant le stockage et de pouvoir moduler l’éolien et le solaire avec l’hydroélectricité qui traine les pieds en matière de continuité écologique sur nos cours d’eau.

En effet, il a fallu plusieurs dizaines années avant que soit mis en place le dixième du module pour le « débit réservé » dans nos cours d’eau  afin de préserver les milieux aquatiques. De même  que pour la “continuité écologique”  afin que les espèces migratrices puissent circuler librement et rejoindre les lieux de frayères où la France est très en retard sur ses engagements.

EDF qui a pour le moment, le monopole sur cette énergie préfère construire des barrages à l’étranger que de s’occuper des barrages en France et de préférer la production d’électricité  à la préservation des milieux aquatiques comme dans ce projet ” Nouveau Poutés optimisé ” contre lequel nous avons déposé à l’enquête publique (voir déposition) et les pièces annexes qui s’y rapportent:

Après certaines interrogations à la commission d’enquête ,vous trouverez ici la réponse (voir réponse)